Dans un communiqué, la mairie de Montpellier annonce que la commune a été reconnue en état de catastrophe naturelle pour les « mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 01/01/2018 au 31/03/2018 ».

La mairie précise : "Les personnes ayant subi un sinistre, dispose d'un délai de 10 jours à partir de cette date, pour saisir leur compagnie d'assurances et être indemnisé. Si le sinistre est déclaré après cette période, il ne sera a priori pas possible d'être éligible à la garantie catastrophe naturelle, les critères d'humidité des sols superficiels n'étaient pas remplis pour la commission interministérielle du 8 octobre 2019. Les personnes concernées sont invitées à se rapprocher de leur assureur pour plus de précisions."