Trois départements, dont l'Hérault, ont été placés en vigilance Orange par Météo France. L'épisode méditerranéen démarrera dès cette nuit sur l'ouest de la région, avec des pluies faibles à modérées. En cours de matinée, l'instabilité va s'accroître et les précipitations devraient s'intensifier sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'ouest héraultais.

En marge de l'activité principale, quelques averses, parfois fortes, pourront également concerner le reste du département.

Vers la mi-journée, une dépression de surface pourrait se former dans le du golfe du Lion, renforçant sensiblement le flux d'Est. C'est à partir de ce moment-là qu'un système pluvio-orageux très intense pourrait se développer, avec de fortes précipitations qui remonteraient entre le littoral des Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'ouest héraultais (région de Béziers). Des inondations sont possibles localement sur ces secteurs et la plus grande vigilance s'impose.

En milieu d'après-midi, les orages devraient se décaler vers l'est de la région et concerner ainsi la région montpelliéraine, avec des cumuls importants en peu de temps. Toutefois, le risque de stationnarité semble clairement moins élevé que sur les secteurs précédemment cités.

En fin de journée, le calme devrait revenir sur notre département, avec toutefois quelques averses encore possibles, principalement sur les haut-cantons.

Durant la nuit de mardi à mercredi
(le timing exact reste à préciser ultérieurement), de nouvelles précipitations intenses sont à craindre sur le Roussillon, en lien avec l'arrivée d'un nouveau forçage d'altitude, qui va booster la convection et donc le développement de cellules orageuses. 

Ces fortes pluies devraient se décaler vers l'est de la région durant la matinée, mais la situation demeure encore à être affinée ; Météo Clapas y reviendra demain.

Simulation des quantités de pluies attendues d'ici demain soir par le modèle AROME (meteociel.fr)