Depuis le 1er septembre, nous sommes entrés dans l'"automne météorologique". On le sait, c’est à partir de cette période que les phénomènes méditerranéens et/ou cévenols sont le plus susceptibles de se produire. Et cela fait quelques jours maintenant, que les principaux modèles de prévision anticipent la mise en place du premier épisode méditerranéen de la saison.

C'est une situation assez classique qui est attendue d'un point de vue synoptique. Vendredi, un vaste système dépressionnaire en provenance du Groenland va progressivement plonger sur la péninsule ibérique, engendrant la mise en place de remontées humides et l'orientation du flux au marin, entre samedi et lundi.

Les précipitations vont démarrer dès la nuit de vendredi à samedi sur les zones de relief ; elles se renforceront en cours de journée, avant de concerner la plaine et le littoral durant l'après-midi/soirée. A cette heure, le timing et la localisation exacte de ces orages restent à préciser, les scénarios des modèles de prévision différant.

Dimanche, une dépression de surface (petite dépression) pourrait se mettre en place entre les cotes du Roussillon et le golfe du Lion, favorisant sur l'Hérault la circulation de forts orages localement. Là-encore, il est difficile de se projeter précisément sur les zones qui seront le plus touchées, mais quoiqu'il en soit, c'est l'ensemble du département qui devrait connaître un arrosage marqué ce week-end.

Comme tout phénomène méditerranéen, il convient de rester prudent et de suivre l'évolution de la situation avec attention.

  • Un nouveau point sera publié demain soir sur meteoclapas.fr.

~ En images ~

Vaste système dépressionnaire (thalweg) plongeant sur la péninsule ibérique (meteociel.fr)

Convergence des vents sur l'Hérault samedi (meteociel.fr)

Formation d'une méso-dépression dimanche entre les cotes du Roussillon et le golfe du Lion, risque de forts orages localement (meteociel.fr)