Si le département n'est plus en vigilance Rouge, après une journée de vendredi historique d'un point de vue climatique, l'épisode caniculaire se poursuit. En effet, Météo France maintient l'Hérault en vigilance Orange, conformément aux indicateurs biométéorologiques (IBM) qui reposent sur un système de seuils d'alerte départementaux.

Pour rappel, dans l'Hérault, la vigilance Orange "canicule" est déclenchée lorsque pendant au moins trois nuits, la température ne descend pas en-dessous de 22°C. Et lorsque, pendant au moins trois jours, la température maximale atteint la barre des 35°C.

Hier, à l'aéroport de Montpellier, l'écart à la normale était de +7.2°C pour la température minimale, et de +9.6°C pour la température maximale, selon Infoclimat.  

Vers un nouveau pic de chaleur?

Ces températures anormalement élevées vont se poursuivre tout au long de la semaine prochaine, avec un nouveau paroxysme qui pourrait se produire entre vendredi et samedi, si la tendance des modèles de prévision se confirme.

Concrètement, d'un point de vue synoptique, nous allons retrouver un peu la même situation que nous avons connue ces derniers jours. Un flux de Sud ; une goutte froide (petite dépression) qui viendrait s'isoler en cut-off (c'est-à-dire seule au milieu de hautes pressions) près du Portugal et de l'Espagne, faisant office de pompe à chaleur sur la France. Le positionnement exact de la goutte froide va notamment influencer quant au nombre de régions impactées par ce nouveau pic de chaleur. Actuellement, c'est surtout une large moitié Sud du pays qui serait impactée.

Carte: meteociel.fr
Il est encore difficile de se prononcer sur les températures maximales attendues, mais si celles-ci pourraient se rapprocher des 40°C, elles ne devraient pas atteindre les sommets de vendredi dernier.

Risque orageux mardi

Parallèlement à ce nouveau pic de chaleur, Météo Clapas surveille le risque orageux qui s'annonce pour la journée de mardi. Un article sera publié en début de semaine à ce sujet.