Avant toute chose, rappelons la définition de Météo France au sujet de la canicule : pour l'organisme national, il s'agit d'un "épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. Dans le cadre de la vigilance météorologique, on tient en effet compte du caractère exceptionnel des températures nocturnes."

Dans l'Hérault, Météo France déclenche la vigilance Orange "canicule" lorsque pendant au moins trois nuits, la température ne descend pas en-dessous de 22°C. Et lorsque, pendant au moins trois jours, la température maximale atteint la barre des 35°C.

Selon les principaux modèles de prévision, un épisode caniculaire devrait se mettre en place en début de semaine prochaine, en lien avec l'isolement d'une goutte froide près du Portugal et de l'Espagne (voir carte ci-dessous). Parallèlement, l'anticyclone devrait prendre le dessus sur ce "petit" système dépressionnaire, induisant un flux de Sud sur notre territoire, avec un air chaud en provenance du Sahara.

Carte synoptique - modèle GFS (meteociel.fr)
S'il fera chaud dimanche et même lundi, c'est surtout entre mardi et la fin de semaine prochaine que les températures les plus chaudes seraient attendues en France. Ensuite, difficile de s'avancer, en raison de l'échéance lointaine...

Températures maximales mercredi prochain - modèle GFS (meteociel.fr)

A noter que le record de température maximale pour un mois de juin à la station de référence de l'aéroport (Montpellier-Fréjorgues) est de 37.2°C (21 juin 2003).