Hier soir, un premier paquet pluvieux a affecté le montpelliérain déversant un peu moins de 10 mm, amorçant le début de la dégradation pluvio-orageuse.

Ces dernières heures, les précipitations ont essentiellement concerné l’ouest héraultais, une partie de l’Aude et le Haut-Languedoc. Il en sera même jusqu’à ce soir.

Ces prochaines heures, la dépression d’altitude (goutte froide) – actuellement positionnée sur l’Espagne – va changer de trajectoire et remonter sur le golfe de Gascogne, englobée ensuite par un vaste système dépressionnaire (talweg). 

Ainsi, à partir de la nuit prochaine, les précipitations pourront concerner l’ensemble de l'Hérault, avec un risque de phénomène stationnaire qui ne serait pas à exclure sur l'ouest du département, sans qu'on ne puisse le certifier. En effet, le puissant modèle de Météo France - AROME - modélise une zone de convergence sur l'ouest du Languedoc entre le narbonnais et biterrois. Toutefois, il convient de rester prudent, un simple décalage pouvant tout changer...

Demain matin, elles se concentreront surtout sur le nord et l’est de l’Hérault (dont le secteur de Montpellier) ainsi que les Cévennes, et ce jusqu’en soirée. Les cumuls pourront être importants sur tous les secteurs précédemment cités, notamment en raison d’un risque d’orages localement très pluvieux. Les rafales de vent pourront également atteindre voire dépasser les 70 km/h sur la frange littorale. 

Le temps devrait rester perturbé jeudi mais cela fera l’objet d’un nouveau bulletin demain. 

Une première situation automnale à suivre en direct sur meteoclapas.fr et via la page Facebook.

Bulletin de prévision mis à jour le 09/10/18 à 14h00.

Carte issue du modèle AROME illustrant le potentiel des précipitations attendues (Meteociel.fr)