Les principaux modèles météorologiques de prévision, qui avaient anticipé l'épisode depuis quelques jours déjà, sont unanimes ce lundi soir : une dégradation majeure se profile sur la région Occitanie à partir de mercredi soir. Il semble désormais probable que d'importants cumuls de précipitation vont concerner le Languedoc et notamment l'Hérault d'ici ce week-end, avec un risque sévère d'inondations locales.

Contexte météorologique et chronologie:

Comme c'est souvent le cas en cette période de l'année, un vaste système dépressionnaire va se positionner ces quarante-huit prochaines heures entre les Îles britanniques et la Péninsule ibérique. Conséquemment, le flux du vent s'orientera au Sud/Sud-Est sur le Golfe du Lion, ce qui favorisera d'importantes remontées humides sur notre département. Ce qui est moins fréquent, c'est la durée de l'épisode, qui débutera mercredi soir et devrait se prolonger jusqu'à vendredi matin, au moins. Rassurez-vous, cela ne veut pas dire qu'il pleuvra non-stop, des périodes d'accalmie se produiront sans doute. Les paramètres d'instabilité de l'atmosphère ne permettent pas à cette heure de certifier que des orages éclateront, mais les modèles de prévision laissent augurer de fortes précipitations sur de vastes zones de l'Hérault, avec des lames d'eau qui dépasseraient bien souvent les 100 mm.
Carte du modèle ARPEGE - Accumulation de précipitations (Source: Meteociel.fr)
Dans sa dernière sortie, le modèle ARPEGE (carte ci-dessus) entrevoit des cumuls s'approchant des 300-400 mm sur certaines zones du département. Bien que la carte ne soit pas à prendre au pied de la lettre, cela illustre le potentiel significatif de l'épisode attendu, et donc les précautions à prendre pour les collectivités et les citoyens. Il est clair qu'un tel cumul en zone de plaine serait catastrophique s'il se produisait en peu de temps sur un secteur fortement urbanisé...

Prochain point sur la situation : Mardi 11 octobre dans la soirée.

*Pour rappel, 1 mm équivaut à 1 litre d'eau par mètre carré.